|

Nouveau pilote de relais à verrouillage (LRD)

Les relais à verrouillage (bistables) ont le grand avantage de maintenir leur position de contact indéfiniment sans qu'aucune puissance ne soit envoyée à la bobine. Ils économisent beaucoup d'énergie par rapport aux contacteurs standards qui peuvent consommer jusqu'à 0.4 A pour maintenir leurs contacts fermés (10 Ah par jour / 300 Ah par mois). Mais ils doivent être commandés par des impulsions sur deux entrées différentes.

Le LRD facilite l'utilisation d'un relais à verrouillage qui économise l'énergie.

  • convertit la sortie standard d'un BMS, un relais ou un commutateur vers les signaux appropriés pour piloter un relais à verrouillage avec deux bobines
  • il est fiable : construit avec des composants discrets (pas de micro-contrôleur)
  • il résiste à l'humidité : les composants sont noyés dans une résine époxy
  • les bornes à ressort sont revêtues d'un composé moléculaire anticorrosion

Qu'est-ce qu'un relais à verrouillage (bistable) ?

Dans un relais à verrouillage, la position des contacts (circuit de puissance) est maintenue par un aimant. Il suffit d'une courte impulsion sur l'une des bobines pour changer la position des contacts. Une fois que les contacts sont dans la position souhaitée, la puissance d'alimentation de la bobine peut être supprimée.

Lorsque la « bobine ON » est alimentée, le circuit d'alimentation est fermé

Lorsque la "bobine OFF" est alimentée, le circuit d'alimentation est ouvert

Les principales caractéristiques d'un relais à verrouillage :

  • courant de commutation maximal (le courant maximal dans le circuit de puissance)
  • tension de la bobine (la plage de tension à appliquer aux bobines pour changer l'état des contacts)
  • courant maximal de la bobine (le courant maximal consommé par la bobine lorsqu'elle est alimentée)
  • suppression de bobine (un circuit pour éviter une pointe de tension élevée lorsque l'alimentation d'une bobine est coupée)
  • durée d'impulsion de la bobine (ms)
  • pilotage haut / bas (la bobine est contrôlée sur la borne positive ou négative)

Le LRD pilote les bobines sur le côté haut, ce qui est compatible avec la plupart des relais à verrouillage du marché.

Exemples de relais à verrouillage

Connexions du LRD

LRD vue de dessus
  • Alimentation
    • l'alimentation doit provenir directement de la batterie (avant le relais) ou d'une batterie séparée (batterie de démarrage)
    • la tension de l'alimentation (vcc) doit correspondre à la tension de la bobine du relais (9 – 30 volts)
    • doit être protégée par un fusible calibré pour correspondre aux bobines de relais
  • BMS
    • entrée pour la commande de pilotage (sortie d'un BMS ou la sortie d'une autre source de commande comme un relais)
  • Entrée pour un interrupteur de dérogation
    • utiliser un interrupteur à 3 positions pour activer, désactiver ou utiliser la commande de pilotage (BMS)
  • Sorties
  • ON
    • une impulsion est envoyée sur cette sortie lorsque la commande de pilotage passe à vcc ou lorsque l'interrupteur de dérogation est basculé sur la position ON
fermer le relais : la trace 1 est l'entrée (commande de pilotage)
la trace 2 est la sortie ON / la trace 3 est la sortie OFF
  • OFF
    • une impulsion est envoyée sur cette sortie lorsque la commande de pilotage est déconnectée de vcc ou lorsque l'interrupteur de dérogation est basculé sur la position OFF
ouvrir le relais : trace 1 est l'entrée (commande de pilotage)
la trace 2 est la sortie ON / la trace 3 est la sortie OFF

3 Commentaires

  1. Salut Jens,
    J'ai eu la même question il y a quelques années et j'ai appelé le support Blue Sea pour comprendre.
    En fait, le manuel de Blue Sea indique : "Courant de fonctionnement en ampérage lors du changement d'état <7 A (40 ms)"

    Comme vous pouvez le voir sur le schéma de câblage https://d2pyqm2yd3fw2i.cloudfront.net/files/resources/wiring_diagram/7700_7702.png , vous devez avoir deux fusibles. Le courant de commutation de 7A est prélevé sur l'alimentation qui est protégée par un fusible de 10A.

    Le pilote de relais de verrouillage prend la place du "commutateur de commande" et est protégé par le fusible 2A - Vous pouvez utiliser le LRD pour piloter le relais Blue Sea 77xx. J'ai fait quelques tests avec les premiers prototypes LRD.

    Voici un lien vers le schéma de câblage : https://www.taoperf.com/wp-content/uploads/2021/12/LRD_1.drawio-1.pdf

  2. Bonjour Phil
    Je viens d'acheter un Blue Sea ML-RBS pour contrôler la protection contre les sous-tensions de ma batterie au lithium.
    Je veux commander ce relais avec le Tao LRD.
    En termes de courant pour faire fonctionner la bobine du Blue Sea ML-RBS, je ne trouve pas d'informations correspondantes.
    La spécification dans le manuel de Blue Sea indique : "Courant de fonctionnement de l'intensité lors du changement d'état du courant de commande max. 1 A

    La sortie maximale pour le LRD donnée dans la spécification "jusqu'à 5 A"

    Les questions:
    Quel est le courant correct pour commander le relais Blue Sea ?
    Puis-je utiliser le Tao LRD pour le relais Blue Sea sans rien endommager ?
    Avez-vous testé le Tao LRD sur ce relais Blue Sea 77xx ?

    Merci de votre aide
    Jens

    https://www.bluesea.com/products/7700/ML-RBS_Remote_Battery_Switch_with_Manual_Control_-_12V_DC_500A

Laissez un commentaire